• Soliaris

     Cette bande-annonce n'est pas l'originale pour le film de Tarkovski "Soliaris", mais elle est beaucoup mieux : http://www.youtube.com/watch?v=HEOfJQX2qdQ&feature=watch_response.

       Pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire, je ne vais évidemment pas la raconter ici, mais je peux au moins vous mettre en appétit en vous expliquant en substance le début du film (et du roman) :

       Une station spatiale terrienne tourne autour de la planète-océan Soliaris. Depuis quelques temps déjà, les habitants (au nombre de trois si ma mémoire est bonne) ne répondent plus, et le plus grand désordre y règne. On décide alors d'y envoyer un psychologue afin d'y voir plus clair. Celui-ci ne va pas tarder à découvrir le secret que cache la planète.

       Solaris (prononcer Saliaris en russe) est au départ un roman de Stanislas Lem, adapté au cinéma par Andreï Tarkovski en 1972. Un remake a été réalisé en 2002 avec le charismatique Georges Clooney.

       Si le roman de l'auteur polonais est un chef-d'oeuvre de science-fiction, on sent que Tarkovski s'est servi de la trame comme d'un prétexte pour exprimer des idées philosophiques plus profondes.

      Ce film (celui de Tarkovski donc) m'a énormément marqué, et il s'agit pour moi d'une de ces très rares oeuvres qui me suivront toute la vie. Au delà d'un certaine lenteur dans le déroulement, et mieux vaut prévenir mon éventuel lecteur que Tarkovski est un réalisateur pour un public averti, quelque peu soporifique quelquefois, il pose une idée très simple et ô combien déroutante : est-ce que j'aime l'autre pour ce qu'il est ou pour ce qu'il représente ? Puis-je aimer une copie-conforme ? Au delà, le film est tout simplement beau, troublant, émouvant. On ne peut y rester insensible. J'en ai déjà trop dit, il vous reste à le regarder.

      Sachez qu'il s'agit là d'une oeuvre majeure du réalisateur, que tout russophile se devrait de connaître. Le remake américain de 2002 est assez creux, sans grande réflexion, mais au final un bon ersatz pour ceux qui s'écrouleraient de sommeil après une heure de Tarkovski.  


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :