• Qu'est-ce que l'Automne

        L'été se termine, toute l'agitation des mois précédents se dissipe sensiblement, la nostalgie prend les coeurs, les souvenirs prennent le pas sur les projets d'avenir : l'hiver approche, la vie se fige, les feuilles tombent et la nature, dans son éternel retour, se meurt une autre fois.

       Voici une chanson de DDT, grand groupe russe, dont j'ai déjà parlé dans un article sur le rock russe. La chanson s'appelle, évidemment...Qu'est ce que l'Automne !

    Automne : ДДТ - Что такое осень - YouTube

    .

    Qu’est-ce que l’Automne, c’est le ciel,

    Le ciel qui pleure sous tes pieds,

    Dans les flaques s’envolent et les oiseaux et les nuages,

    Automne cela fait si longtemps que je n’ai été avec toi.

    Dans les flaques s’envolent et les oiseaux et les nuages,

    Automne cela fait si longtemps que je n’ai été avec toi.

     

    Automne, dans le ciel brûlent les vaisseaux

    Automne, j’aimerais quitter la terre.

    Pour un ailleurs où dans la mer se noie le chagrin

    Automne, lointain obscur.

     

    Qu’est-ce que l’Automne, ce sont des pierres,

    La fidélité à la Neva qui s’assombrit,

    Automne tu as rappelé à l’âme

    L’essentiel,

    Automne, à nouveau j’ai perdu ma tranquillité.

    Automne tu as rappelé à l’âme 

    L’essentiel,

    Automne, à nouveau j’ai perdu ma tranquillité

     

    Automne, dans le ciel brûlent les vaisseaux

    Automne, j’aimerais quitter la terre.

    Pour un ailleurs où dans la mer se noie le chagrin

    Automne, lointain obscur.

     

    Qu’est-ce que l’Automne, c’est le vent

    Qui joue à nouveau avec les chaînes rouillées,

    Automne ramperons-nous,

    Volerons-nous jusqu’à la réponse

    De savoir ce qu’il adviendra de notre nation et de nous.

    Automne ramperons nous,

    Vivrons-nous jusqu’à l’aurore,

    Automne, que nous arrivera t-il demain.

     

    Automne, dans le ciel brûlent les vaisseaux

    Automne, j’aimerais quitter la terre.

    Pour un ailleurs où dans la mer se noie le chagrin

    Automne, lointain obscur.

     

    Dans le brouillard, la ville fond dans ses multitudes,

    Automne, que savais-je de toi,

    Combien de feuilles vont tomber :

    L‘Automne a toujours raison.

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :