• Attachés par la même chaîne

       Cette chanson fut écrite en 1986, soit en pleine Perestroïka, et la critique du système soviétique auquel il reste si peu de temps (à peine cinq ans) est évidente. A noter que le crépuscule rose de la chanson, au départ, était un crépuscule marron, référence au nazisme. Cela n'a bien entendu pas passé la censure. 

       Et pourtant, lorsque j'écoute ce morceau, j'ai l'étrange sensation que ces paroles n'appartiennent pas au passé, qu'elles ne font pas référence à un système politique particulier, et qu'elle nous parle de nos vies, de ce qu'est la société de nos jours : nous sommes tous attachés par une même chaîne, et liés par un même but. 

       Je m'étais promis de ne pas parler politique sur mon blog, cette chanson l'est complètement, mais je la trouve très profonde, elle appelle à la réflexion à chaque ligne, et fait à part entière partie du patrimoine russe/soviétique. Il aurait donc été dommage de vous en priver. Le groupe est Nautilus Pompilius, l'un de mes groupes préférés, comme vous l'aurez compris si vous avez un peu flâné sur ce blog. 

    Наутилус Помпилиус - Скованные одной цепью - 

    La responsabilité collective salit comme la suie,

    Je saisis la main d'un autre et sens un coude

    Je cherche les yeux je rencontre un regard

    Là, le derrière est au-dessus des têtes

    Et à l'aurore rouge suit un crépuscule rose

    Nous sommes tous attachés par la même chaîne, tous liés par un même but

    Nous sommes tous attachés par la même chaîne, tous liés par un même but

    Ici les articulations sont molles et l'espace est énorme,

    ici les effectifs sont broyés pour faire des camps de travail

    On a un discours pour la cuisine et un autre pour la rue,

    Ici les aigles sont abandonnés au profit des poulets de chair

    Et même en les embrassant je suis sur le même alignement que ceux qui sont

    Tous attachés par une même chaîne, tous liés par un même but

    Tous attachés par une même chaîne, tous liés par un même but

    On peut croire sans avoir la foi

    On peut faire sans avoir la moindre chose à faire

    Les plus pauvres bénissent le fait 

    que leur pauvreté est garantie

    Ici on peut jouer pour soi de la trompette

    Mais quoi que tu joues tu joueras toujours le signal de la retraite,

    Et s'il y en a qui viennent te voir,

    Il s'en trouvera toujours qui viennent te chercher

    Tout autant que toi

    Tous attachés par une même chaîne, tous liés par un même but,

    Tous attachés par une même chaîne, tous liés par un même but

    Ici les femmes cherchent mais ne trouvent que la vieillesse

    Ici l'étalon du travail est considéré comme étant la fatigue

    Ici il n'y a pas de salopards dans des cabinets de cuir

    Ici les premiers ressemblent aux derniers

    Et ceux-ci ne sont peut-être pas plus fatigués, sans doute, d'être

    Tous attachés par une même chaîne, tous liés par un même but

    Tous attachés par une même chaîne, tous liés par un même but

     

     

    YouTube


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :